Mr Bricolo et moi même avons découvert les joies du jardinage l’an dernier, dans notre ancienne maison.
Nous n’avions qu’un petit endroit (3m²) mais ça nous avait beaucoup plu. Surtout moi à vrai dire.

J’y passais du temps, ça m’occupait l’esprit et nous étions fiers lorsque nous mangions le fruit de notre presque dur labeur 😉
Avec le peu que j’avais planté et mon peu d’expérience, heureusement que nous n’avions pas prévu de nous restaurer uniquement avec les produits cultivés.

Cette année, nouvelle maison, nouveau potager. Un graaaaand potager. Nous avons fait appel à un agriculteur pour retourner la terre à l’endroit prévu. J’avoue que c’est un peu grand, surtout quand il faut désherber…
Mais cela ne m’effraie pas.

Potager

Nous avons décidé de découper le potager en 4 grands carrés. Seuls trois (voire deux et demi) seront utilisés. Le dernier sera mis en jachère fleurie pour pouvoir tourner (et nous éviter un peu de travail 😉 ).

Afin de bien suivre mes plantations, j’ai décidé de m’organiser un peu (oui, c’est rare chez moi!). Je répertorie donc tout dans un carnet.

Carnet 1

Et je note avec des couleurs ce que je plante, où je le plante et quand je le plante.

Voici donc les carrés utilisés :

le #1 pour les aromates. Accessoirement, celui que je ne vais pas trop utilisé car nous avons un sapin qui menace de tomber qui se trouve à côté. A terme, c’est ce carré qui accueillera une petite maison de jardin.

Carnet 2

le #2 pour les fruitiers. Pour l’instant, j’ai planté de la rhubarbe que m’a donné ma super covoitureuse et des pieds de framboisiers (qui font un peu la gueule…)

Carnet 3

le #3 est pour les rangs de légumes. Il va falloir que je gribouille parce que les haricots, carottes et betteraves ne sont pas partis 🙁 Je vais surement replanter dans la semaine!

Carnet 4

Et en attendant, je ne chôme pas à l’intérieur, j’ai déjà préparé mes semis.

1ers semis en godet le 1er mars. J’ai perdu une grosse partie des semis. J’ai pu sauver 4 pieds de tomates uniquement.

2emes semis en bac le 29/03. Tout a pris. La technique semble beaucoup plus concluante 🙂 J’ai repiqué ces semis un mois plus tard dans des godets individuels.

Certains pieds de tomates et les pieds de courgettes et butternut sont prêts à être plantés et iront trouver domicile dans le potager le WE prochain.

Pour la diversité, j’ai semé plusieurs variétés. Pour les tomates,il y a de la St Pierre (les 4 pieds ci-dessous que j’ai sauvé de la première « fournée » de semis). Les courgettes, j’ai déjà oublié (hihihi) et de la courge butternut.

Semis tomates courges

Comme tous mes semis n’ont pas marché la première fois, j’en ai refait. Je pense pouvoir les planter d’ici 2 semaines. En attendant, je les laisse au chaud dans ma serre d’intérieur (oui dans le salon, et alors !?).
Il y a ici des tomates St Pierre, des marmande, des tomates cerises (ce sont des graines en « vrac » donc c’est suspense!) et des pieds de rhubarbe.

Semis tomates rhubarbe

Pour terminer cet article, un petit aperçu de ma panoplie de jardin. Une chose est sûre, je suis parée pour postuler au concours de Miss Paysans 2014 😉

Bottes

Galou