8 mois dedans, 8 mois dehors. Oh zut de flûte. On y est. Aujourd’hui, Eliott a passé autant de temps dans mon ventre qu’en dehors. Et ça me fait tout drôle. Vraiment tout drôle.

Tous les mois, je revis sa naissance avec la même émotion. Tous les mois, lorsque j’écris son bilan, j’ai les larmes aux yeux. Je revois et revis chaque instant de sa naissance. Ce petit coquin qui était pressé de venir est aujourd’hui un petit mec. Mon petit mec. J’ai tellement d’amour pour ce petit bout de cul.

Eliott-8 mois

Motricité à fond les ballons

Encore un mois rempli de nouveautés, de progrès. Chaque jour, nous voyons notre bébé grandir. Chaque jour, il nous offre ses nouveautés, ses exploits. Et c’est un bonheur à chaque fois.

En un mois, j’ai vu mon bébé tourner sur lui même des milliers de fois. J’ai vu mon bébé préférer le carrelage à son tapis de jeux. J’ai vu un bébé qui n’en est plus un.

A ce jour, Eliott se tourne et se retourne à gogo. Il en a fait son mode de déplacement. Un déplacement recto-verso. Il passe du mode ventre au mode dos en se décalant un peu à chaque fois pour pouvoir avancer. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça fonctionne.

Il se tient assis parfaitement. Il se stabilise sans soucis, récupère les objets et se redresse (pour manger l’objet en question).

Il se tient debout quand on le porte, en tendant ses jambes pour bien nous faire comprendre que s’assoir c’est pour les faibles. Mais il ne tient pas debout tout seul et ne s’y met pas non plus tout seul. Il fait Tigrou en sautillant sur place. Et ça le fait rire… beaucoup.

Gazouilles 8-debout

La plupart du temps, il ne veut pas qu’on le porte contre nous mais dos à nous. Nos tronches, il les a assez vu, il veut voir le monde maintenant. Nous le promenons donc (à bout de bras) en position assise, dos à nous. Et il pédale pour qu’on avance plus vite. Il balance ses deux jambes comme pour donner des impulsions. Visiblement, on ne marche pas assez vite pour lui. Et ça le fait rire… énormément.

Sur le ventre, il commence à vouloir ramper. Il lève le popotin, pousse sur ses jambes et avance de quelques centimètres. Puis il lève la tête. Il n’a pas encore saisi qu’il fallait tout faire en même temps mais cela viendra. Il commence à escalader tout ce qu’il peut, principalement dans notre lit quand on essaye de faire (en vain) des moments calmes. Il escalade les oreilles, la couette, papa ou encore maman. C’est tellement drôle.

Question motricité fine, là aussi, il a fait des progrès monstrueux. Il porte, bien évidemment, tout à la bouche. Il récupère sa tétine et la remet tout seul (parfois dans le mauvais sens mais ça n’a pas l’air de le gêner… ). Il fait tourner son poignet pour faire rouler les billes dans les hochets et agite ses petits doigts pour faire rouler les boules sur ses hochets. Il passe les objets d’une main à l’autre. Il est devenu très délicat et précis dans ses gestes.

Il nous fait des caresses. Tous les matins, il fait un câlin avec des caresses à son copain de chez sa nounou. Un petit bonheur tout en délicatesse.

Question langage, il nous gâte également avec des « dadada », des « bababa » ou encore des « teuuuuh ». Il discute avec des intonations, comme s’il faisait des phrases. Il n’est pas rare de l’entendre discuter avec sa tétine ou son doudou, au réveil de la sieste. C’est un vrai bonheur.

Eliott-8 mois 2

Urgences

Le fait qu’Eliott bouge de plus en plus apporte aussi son lot de désagrément. Nous avons donc goûté aux urgences un dimanche soir, car Eliott a glissé dans le bain.

Il était assis dans la baignoire et nous étions à discuter à côté avec Thomas. Moi derrière Eliott et Thomas a côté de la baignoire. J’ai levé les yeux quelques secondes pour répondre à Thomas et Eliott a glissé. En quelques secondes, il a bu la tasse et s’est retourné le bras.

Nous lui avons fait passer des radios mais rien à signaler.

J’ai tout de même pris RDV avec l’ostéopathe pour vérifier que tout s’est bien remis en place.

A la soupe !

Question repas, Eliott n’est pas du tout difficile. Il mange de tout. Il y a eu une exception, à cause de moi. J’ai mal mixé une purée et les morceaux (qui étaient plutôt gros) le gênait. Je n’ai jamais vu une mine de dégoût aussi forte sur sa petite tête.

Sinon, il goûte de tout et se régale. Nous avons retenté les laitages ce mois-ci et il les a accepté.

A 8 mois, les repas d’Eliott sont :

  • Petit déjeuner : 210 mL de lait (Novalac AR Digest qui est un lait 1er âge mais qui convient jusqu’au 12 mois)
  • Déjeuner : Entre 130 et 150 g de purée + 1 laitage (au choix : fromage blanc nature, lacté banane, lacté vanille, yaourt)
  • Goûter : Environ 100g de compote + 120/150 mL de lait AR
  • Dîner : Environ 100g de purée (sans protéines) + 180 mL de lait

Quelques petits plats en images

Petits pots 1 Petits pots 2

Petits pots 3 Petits pots 4

Petits pots 5 Petits pots 6

Nous avons également commencé à lui donner des quignons de pain, uniquement le WE, à la fin de son déjeuner, lorsque nous passons à table. Pas de grignotage entre les repas 😉

Il y a une semaine, nous avons également testé la banane crue dans le grignoteur. Gros gros succès. Il a adoré se dépatouiller avec sa banane et a tout dévoré.

Gazouilles 8-pain Gazouilles 8-grignoteur

Fiche détaillé d’un petit bonhomme

8 mois pour notre bébé, ça donne :

  • 3 biberons de 210, 180 et 150mL par jour
  • 3 repas, dont un repas sans biberon
  • 7 kg 400 de bonheur et 69 cm
  • des millions de sourires et éclats de rire
  • un bébé chatouilleur
  • des pets à gogo
  • des fruits, des légumes, des féculents, de la viande et du poisson
  • du 6 mois en vêtements, quelques 9 mois débarquent tout doucement et du 9/12 mois en pyjama
  • des nuits de 21h à 7h30/8h
  • 0 dent mais de la bave à gogo

Les looks d’Eliott 

Look 1 Look 2

Look 3 Look 4

Look 5 Look 6

Look 7 Look 8

Look 9 Look 10