Lorsqu’on a un grand potager, il est régulier de réaliser ses bocaux de légumes. C’est une méthode idéale pour avoir des légumes du jardin même l’hiver.

N’étant pas une grande fan de légumes congelés (je n’aime pas trop les légumes croquants), je préfère passer par la case stérilisation. Je ne me suis pas penchée sur le côté nutritionnel. Est-ce meilleur en bocaux ou surgelés… Moi, je les préfère fondant, donc j’aime plutôt les bocaux.

Cette année, j’avais eu envie de faire des betteraves puisque ma super covoitureuse m’avait venté les mérites et le goût de ces dernières. Me voilà donc partie à planter un petit rang de betteraves.
Puis, notre voisin nous a donné des semis en quantité équivalente à 4 fois ce que j’avais planté. On en a des betteraves.

Bocaux betteraves

J’ai donc testé la stérilisation des betteraves le WE dernier. Voici donc mon procédé 🙂

Tout d’abord, lavez les bocaux dans une eau très très chaude. Concernant les joints, faites-les bouillir pendant 5 minutes.

Retirez les feuilles et quelques petites racines des betteraves. Viens ensuite la phase la plus longue et délicate. Il faut brosser les betteraves. J’utilise pour ma part une brosse à ongles… ça marche très bien 😉

Bocaux betteraves 1

Une fois bien brossé, disposez-les dans les bocaux. C’est un peu comme jouer à Tetris mais avec des morceaux de betteraves… J’ai coupé les betteraves en 4.

Bocaux betteraves 2

Ajoutez 1 cm d’eau. Nettoyez bien le joint, déposez-le à l’intérieur du couvercle et fermez le bocal.
Retournez-le. Si de l’eau s’échappe, le bocal n’est pas hermétique et il faudra en changer.

Déposez les bocaux tête en haut dans le stérilisateur. Recouvrez d’eau (3 cm au dessus des bocaux).
Fermez le stérilisateur et mettez à chauffer.
Laissez cuire 2h à 100°C. Il faut donc attendre que l’eau soit à 100°C pour lancer le chrono 😉

Bocaux betteraves 3

Laissez refroidir dans le stérilisateur.

Et voilà, vos bocaux sont prêts pour cet hiver.

Prochaine étape : acheter un trépied pour faire les bocaux !

Un petit mot chéri ?

 On va en manger tout l’hiver avec tout ce qu’on va récolter ! Mais c’est tellement bon …

 

Thomas & Galou de Kerfesse