On rêve toutes d’être la mère parfaite. Globalement, je trouve que je ne suis pas trop mauvaise dans ce rôle. Je fais toujours le maximum pour mon bébé.

Mais parfois, il y a ce petit côté BadMother qui débarque. Voici quelques petits moments de solitude en tant que maman.

Badmother1

#1 l’écharpe de portage

Dans les 2 premiers mois d’Eliott, j’ai énormément utilisé l’écharpe de portage. Ayant un bébé RGO et avec beaucoup de coliques, la position verticale était une des plus confortables pour lui. De plus, étant prématuré, on nous a conseillé de beaucoup le porter pour le rassurer et qu’il soit apaisé.
Les premières fois, j’ai galéré pendant de loooongues minutes à mettre l’écharpe en place. Mais avec le temps, en 2 minutes, elle était mise : Super Maman !

Et puis, il y a ces jours où bébé est inconsolable. Hop, tu dégaines l’écharpe, tu l’installes dedans et tu le berces. En quelques minutes, bébé s’endormait.
Et là… envie d’aller aux toilettes. Et oui… ça arrive toujours à ce moment là. Et tu te sens bête. Tu as donc deux options : enlever bébé de l’écharpe et donc… le réveiller OU aller aux toilettes avec bébé dans l’écharpe.

Je vous laisse imaginer l’option choisie…

#2 les vaccins

Ah les vaccins… Aux 4 mois de bébé, il y a les rappels de vaccins à faire. Ce n’est jamais vraiment une partie de plaisir. On ne sait pas comment bébé va réagir.
En bonne maman que je suis, j’avais prévu d’apporter les vaccins à mon travail et de les récupérer dans le frigo le soir juste avant de partir au RDV chez le pédiatre. Arrivée devant l’entrée du pédiatre, pas de vaccins…

Nous voilà donc obligés d’attendre le 5ème mois pour les rappels. Bravo !
(bon, en vrai, la pédiatre n’aurait finalement pas fait le vaccin car Eliott avait une laryngite le jour du RDV. Mais ça, je ne le savais pas avant…)

#3 soirée no kids

Il y a quelques temps, mes parents ont du garder Eliott car la nounou était en vacances. Nous nous sommes retrouvés 2 soirs sans enfant. Au programme, film qui fait du bruit, plateau TV et DODO.

Avec Thomas, on s’est appelé et ça a donné un truc genre ça :

Et toi, tu as des instants badmother à raconter ? Dis nous tout !